Retraite et société n° 78

retraite-et-societe-77

Varia

Anticiper le grand-âge - Prolonger la vie professionnelle au Québec - Protection sociale au Brésil - Résidence-autonomie et habitat regroupé - Aider simultanément ses descendants et ses ascendants - Les intermittents du spectacle et leur retraite...

 

Présentation

Ce numéro aborde plusieurs préoccupations liées au vieillissement de la population, auxquelles les pays d’Europe, d’Amérique du Nord et du Sud doivent maintenant faire face. Le premier article présente une recherche menée autour de jeunes retraités et la façon dont ils anticipent leur vieillissement à travers les adaptations, envisagées ou non, de leur logement.

Le deuxième et le troisième article nous emmènent outre-Atlantique, d’abord au Québec, pour nous présenter de manière détaillée les enjeux liés à la prolongation de la vie active des travailleurs québécois. Là-bas comme en France, l’augmentation de l’espérance de vie et la transformation démographique des populations nécessitent d’ajuster les systèmes de retraite pour parvenir à un équilibre entre les recettes et les dépenses. Nous partons ensuite au Brésil avec un article qui nous rappelle que le vieillissement de la population dans les sociétés dites « émergentes », où les systèmes de protection sociale sont moins développés, est aussi un problème majeur auquel peu de solutions sont apportées. Fortement frappé ces dernières années par les crises économiques, le système de protection brésilien, bien que restrictif, joue pourtant un rôle essentiel dans la lutte contre la pauvreté.

Le quatrième article aborde une tout autre question, celle de l’aide intergénérationnelle apportée par les jeunes retraités. Du fait de l’augmentation de leur espérance de vie, ceux-ci se retrouvent de plus en plus souvent dans une situation « pivot » entre les générations ascendantes et descendantes. Si l’entraide dans la famille s’active autour de la perte d’autonomie des parents âgés, de l’entrée dans la vie adulte et du soutien aux enfants devenus jeunes parents, l’organisation de celle-ci se décline différemment selon les trajectoires de vie et le niveau social de ces jeunes retraités.

Dans la rubrique « Faits et chiffres », on examine les trajectoires et la vie sociale des retraités autonomes en résidence-autonomie et habitat regroupé. En effet, certaines personnes âgées en situation de fragilité (veuvage, maladie, précarité financière, isolement social ou géographique...) peuvent être amenées à s’installer dans l’un ou l’autre de ces habitats collectifs.

Enfin, dans la rubrique « Point sur », l’auteur démontre que l’hyperflexibilité contractuelle des intermittents du spectacle n’a pas la même influence sur toutes les variables de calcul des pensions servies par le régime général. Ainsi, l’immense majorité des intermittents prend actuellement sa retraite à taux plein. En revanche, l’évolution du système d’emploi et l’augmentation de la part des revenus de transfert dans leurs revenus disponibles se traduisent par des pensions décroissantes à mesure que les générations d’entrée en jouissance se succèdent. Les intermittents du spectacle offrent donc un cas privilégié d’étude de la relation emploi-retraite, et des conséquences individuelles de long terme d’une installation durable dans un régime de flexisécurité.

Commander ce numéro

 

Sommaire

Avant-propos

Par Jim Ogg, rédacteur en chef de la revue.

Partie scientifique

1. Auger F., Caradec V., Petite S., « Anticiper le grand âge ? Comment les jeunes retraités baby-boomers “adaptent” leur logement »

2. Latulippe D., St-Onge S., Gagné C., Ballesteros-Leiva F., Beauchamp-Legault M.-È., 2017, « Le prolongement de la vie professionnelle des Québécois : une nécessité pour la société, les travailleurs et les employeurs ? »

3. De Freitas R.A., « Vieillissement et retraite au Brésil : perspectives »

4. Le Dantec É., « Aider simultanément ses ascendants et ses descendants : les ressorts et enjeux sociaux d’une situation en progression parmi les retraités »

Partie informative

Faits et chiffres : "Trajectoire et vie sociale des retraités autonomes en résidence-autonomie et habitat regroupé" par Melaine Cervera, Céline Émond, Céline Jung, David Mahut et Cécile Vermot, Association de promotion des expérimentations sociales (Apex), collectif de recherche en sciences sociales

Point sur : "De l’emploi atypique à la retraite du régime général : les retraites des salariés intermittents du spectacle" par Vincent Cardon, Maître de conférences à l’université de Picardie Jules-Vernes, membre du Curapp-ESS, chercheur associé au Cespra (EHESS-CNRS) et au Lisis (CNRS, ESIEE Paris, Inra, Upem)

Analyses critiques :

"Les bonnes figures de la vieillesse" de Marion Repetti

"Oublier les choses. Ce que vivent les malades d’Alzheimer" de Baptiste Brossard

"Le projet de vie personnalisé des personnes âgées : enjeux et méthodes" de Richard Vervauteren, Bernard hervy et Jean-Luc Schaff

 

Document à télécharger

picto-pdfTélécharger la présentation du numéro

 

Accès aux archives

Voir toutes les archives

Numéros précédents

Retraite et société n° 77

retraite-et-societe-77

Vieillir en entreprise : logiques organisationnelles et genre

Lire la suite

Retraite et société n° 76, juin 2017

retraite-et-societe-76

Vieillissement et territoires :
défis démographiques, enjeux démocratiques (volume I)

Lire la suite