Appel à contribution

Le non-recours des personnes âgées aux droits et aux services

« Le non-recours renvoie à toute personne qui, en tout état de cause, ne bénéficie pas d’une offre publique de droits et de services à laquelle elle pourrait prétendre » (Warin, 2010)

 

La lutte contre le non-recours est aujourd’hui un enjeu majeur dans le domaine des politiques de la retraite et du vieillissement. Parallèlement, l’accès aux droits devient, au niveau local, un axe essentiel de la politique de lutte contre les exclusions. Pourtant, si cette thématique a déjà fait l’objet de nombreuses contributions scientifiques vis-à-vis, par exemple, de certaines prestations (RSA, CMU, etc.) et populations spécifiques (jeunes, personnes sans-abri, etc.), celles associées aux dispositifs et droits sociaux des personnes âgées demeurent encore relativement peu explorées et systématisées.

Dans ce cadre, l’ambition de ce numéro de Retraite et société est d’étudier les non-recours, à partir de plusieurs entrées thématiques : l’ampleur et la diversité du phénomène, les motivations et parcours de vie des personnes concernées, les conséquences sociales (individuelles ou collectives), et enfin la prévention et la réduction du non-recours. Naturellement, ce découpage permet à des articles de se situer en priorité sur une thématique et de façon secondaire sur une ou plusieurs autres.

Les articles soumis concerneront les personnes âgées de 60 ans ou plus. Cette limite doit être comprise comme une suggestion. La réflexion pourra être conduite autour des dispositifs et services spécifiquement destinés aux personnes âgées, ou de dispositifs de droit commun, par exemple ceux permettant un meilleur accès aux soins ou au logement.

 

Les propositions (titre et résumé de 350 mots) sont à envoyer avant le 18 novembre 2019.

Après examen, la revue retournera son avis aux auteurs le 2 décembre au plus tard.

Les articles peuvent être rédigés dans la langue maternelle des auteurs s’agissant du français, de l’anglais, de l’allemand ou de l’espagnol (les traductions sont prises en charge par la revue).

Une fois leur proposition retenue, les auteurs devront envoyer une première version complète de leur article (de 40 000 à 60 000 signes espaces compris) avant le 1er avril 2020. Tout projet d’article accepté par les coordinateurs du numéro est soumis à deux relecteurs externes. L’acceptation de l’intention d’article ne présume pas de celle de l’article.

picto-pdfAppel à articles détaillé / Detailed call for articles

 

Soumettre une proposition (titre et résumé de 350 mots)

 

Renseignements

Service Éditions :

retraiteetsociete@cnav.fr

Coordinateurs du projet :

philippe.warin@umrpacte.fr

Arnaud.Campeon@ehesp.fr

melina.ramosgorand@gmail.com