Attributions de droits dérivés

 

Les droits dérivés servis au régime général sont des pensions de réversion et pensions de veufs ou de veuves.

Ils sont attribués sous certaines conditions :

  • Âge
  • Ressources (plafond de ressources fixé par décret chaque année)
  • Qualité de conjoint ou ex-conjoint de l'assuré décédé ou disparu.

 

Au cours de l'année 2018, 170 660 droits dérivés ont été attribués soit + 4,6 % par rapport à l'année 2017 :

  • 59 546 sont servis seuls au régime général : les bénéficiaires n'avaient aucune pension au régime général avant le décès de leur conjoint,
  • 111 114 sont servis à des retraités déjà titulaires d'une retraite personnelle du régime général auparavant. Ils représentent 65 % des attributions de droits dérivés.

 

Les nouveaux droit dérivés sont servis majoritairement à des femmes (87 %).

 

Pour plus d'informations sur les pensions de réversion, cliquez sur www.lassuranceretraite.fr

 

AttributionsHommesFemmesEnsemble
Droits dérivés servis seuls au régime général 4 948 54 598 59 546
Droits dérivés servis avec un droit direct au régime général 17 227 93 887  111 114
Ensemble des droits dérivés  22 175 148 485  170 660
       
Proportions  13 %  87 %  100 %

             Source : Cnav - SNSP 

CamembertDD
 

                                 Source : Cnav - SNSP

 

Évolution des attributions de droits dérivés depuis 2006

Année d'attributionDroits dérivés servis seulsDroits dérivés servis avec un droit personnel au RGEnsemble des droits dérivés
EffectifsÉvolutionEffectifsÉvolutionEffectifsÉvolution
2006 92 318 -4,3 % 90 144    182 462  
2007* 86 195 -6,6 % 93 441 +6,2 %  179 636 -0,4 %
2008 79 458 -7,8 % 97 690 +4,5 %  177 148 -1,4 %
2009* 74 277 -6,5 % 102 447 +4,9 %  176 724 -0,2 %
2010 67 557 -9,0 % 98 771 -3,6 %  166 328 -5,9 %
2011 66 848 -1,0 % 101 609 +2,9 %  168 457 +1,3 %
2012 64 670 -3,3 % 101 140 -0,5 %  165 810 -1,6 %
2013 63 173 -2,3 % 101 267 +0,1 % 164 440 -0,8 %
2014 61 870 -2,1 % 99 765 -1,5 % 161 635 -1,7 %
2015 65 593 +6,0 % 108 849 +9,1 % 174 432  +7,9 %
2016 60 940 -7,1 % 108 068 -0,7 % 169 008 -3,1 %
2017 57 367 -5,9 % 105 844 -2,1 % 163 211 -3,4 %
2018 59 546 + 3,8 % 111 114 + 5,0 % 170 660 + 4,6 %

* abaissement de la condition d'âge pour ouvrir droit à une pension de réversion : 52 ans à partir du 1/7/2005,
51 ans à partir du 1/7/2007 et 55 ans à partir du 1/1/2009 (reste fixé à 51 ans si le conjoint est décédé avant le 1/1/2009 ou disparu avant le 1/1/2008)

Source : Cnav - SNSP 

 

EvolutionDD
 

 Source : Cnav - SNSP

 

 

 Âges moyens à l’attribution du droit dérivé

Dans le cadre de la réforme sur les retraites de 2003, la condition d'âge minimum qui était de 55 ans a été abaissée progressivement à 51 ans. À compter du 1er janvier 2009, ce minimum d'âge a été ramené à 55 ans. Toutefois, il reste fixé à 51 ans si le conjoint est décédé avant le 1er janvier 2009 ou disparu avant le 1er janvier 2008.

En 2018, 1 % des nouvelles pensions de réversion ont été attribuées avant 55 ans.

L'âge moyen des nouveaux retraités de droit dérivé est de 73 ans, soit 67 ans pour les droits dérivés servis seuls au régime général et 76 ans pour les droits dérivés servis avec un droit personnel au régime général. 

 

  Droits dérivés servis seulsDroits dérivés servis avec un droit personnel au RGEnsemble des nouveaux droits dérivés
Hommes 69 ans 77 ans 75 ans
Femmes 67 ans 76 ans 73 ans
Ensemble 67 ans 76 ans 73 ans

Source : Cnav - SNSP 

 

Si la condition d'âge pour ouvrir droit à une pension de réversion n'est pas remplie, le conjoint survivant peut, sous certaines conditions, bénéficier d'une allocation veuvage pendant une durée limitée à 2 années. En 2018, 4 122 allocations veuvage ont été attribuées.

Pour en savoir plus sur l'assurance veuvage : cliquez ici