Cadr'@ge n° 41, septembre 2019

La santé des nouveaux retraités du régime général : perception, connaissance administrative et motivations de départ

Parmi les nouveaux retraités du régime général, 9 sur 10 perçoivent leur santé de façon positive peu après leur départ à la retraite. Il existe cependant des écarts entre les assurés, notamment selon la catégorie socioprofessionnelle de leur dernier emploi.

Pour les 11 % d’assurés percevant leur état de santé comme mauvais ou très mauvais, celui-ci était le plus souvent dégradé avant la retraite. En effet, la plupart de ces assurés valident des trimestres au titre de l’invalidité ou de la maladie après 50 ans, ou ont obtenu le taux plein au titre de l’invalidité ou de l’inaptitude. Pour les assurés se percevant en mauvaise santé, ce facteur joue nettement dans les motivations de départ à la retraite. Il devient le principal motif, devant ceux habituels, notamment profiter de sa retraite le plus longtemps possible.

Si 27 % des nouveaux retraités sont concernés soit par une mauvaise ou très mauvaise santé déclarée, soit par un départ à la retraite au titre de l’inaptitude au travail, soit par le fait que la santé a joué dans la motivation du départ à la retraite, seuls 3 % d’entre eux cumulent les trois aspects de la santé abordés dans l’étude.

 

La brève statistique apporte des chiffres inédits sur la majoration pour enfants et la rubrique chiffres présente les principales données concernant les retraités du régime général au 30 juin 2019.