Cadr'@ge n° 42, janvier 2020

Vieillir à deux, seul ou en corésidence : évolution de l’aide entre 1999 et 2015

Dans la France métropolitaine de 2015, 5,2 millions de personnes de 75 ans ou plus résident en logement ordinaire dont une sur deux en couple ; en 1999, elles étaient 3,8 millions et deux sur cinq vivaient en couple.

Le nombre de personnes de 75 ans ou plus ou déclarant être aidées par un proche ou un professionnel pour une activité de la vie quotidienne a progressé (2,1 millions en 2015 contre 1,8 en 1999), bien que la part de personnes déclarant être aidées ait diminué (41 % en 2015 contre 48 % en 1999).

Depuis 15 ans, l’amélioration des conditions de santé et d’autonomie explique le moindre recours à l’aide dans les activités de la vie quotidienne pour les personnes seules, en corésidence et surtout pour celles qui vivent à deux avec leur conjoint. En 1999, l’aide conjugale s’adressait davantage aux hommes ; elle est désormais aussi fréquente auprès des femmes ; en 15 ans, le nombre des aidants conjugaux et surtout celui des hommes impliqués dans l’aide ont augmenté.

 

La brève statistique apporte des chiffres inédits sur la décote et la rubrique chiffres présente les principales données concernant les retraités du régime général au 30 septembre 2019.