La mortalité dans Prisme

- Octobre 2021 -

Comment et sur quels « critères » Prisme permet-il de prédire la mortalité à moyen et long terme ? La note et la présentation détaillent la méthodologie utilisée pour implémenter la mortalité dans l’outil de microsimulation de la Cnav, sur le champ du régime général et, depuis quelques années, sur tous les régimes.

La mortalité dans l’outil de microsimulation de la Cnav est « différenciée » selon le type de pension perçue (normale, inaptitude, ex-invalidité), c’est-à-dire qu’en fonction de la pension perçue, des quotients de mortalité (QM) propres à Prisme sont appliqués sur ceux de l’Insee, qui sont les étalons de référence pour la mesure de la mortalité. Ces « QM Prisme » qui en constituent la table de mortalité ont été déterminés en 2015 et sont régulièrement mis à jour selon l’évolution des QM de l’Insee. Cette méthodologie permet d’adapter rapidement les projections à de nouvelles hypothèses démographiques de l’Insee. De ce fait, le modèle Prisme permet de simuler la mortalité pour les prestataires d’une pension de droit propre au régime général, mais également pour les non-prestataires.

 

  • Note et présentation :

La mortalité dans le modèle Prisme – Conseil d’orientation des retraites, séance plénière du 8 juillet 2021

La mortalité dans Prisme : état des lieux et évolutions – Présentation dans le cadre du groupe de travail du COR, 30 juin 2021

 

Le modèle Prisme

La Direction statistiques, prospective et recherche a conçu et réalisé le modèle de microsimulation PRISME pour ses travaux de prévisions, de projections, de simulations et d'évaluations.

 

Consulter la documentation :

en français ou en anglais