Minimum vieillesse et ASI

Au 31 décembre 2020 on dénombre 533 699 bénéficiaires du minimum vieillesse ou de l'allocation supplémentaire d'invalidité parmi les retraités ayant des droits liés à une carrière salariée ou à une carrière d'indépendant.

 

Les allocations du minimum vieillesse ou de l'allocation supplémentaire d'invalidité majorent les ressources des retraités dans la limite d’un plafond. Pour en bénéficier, le retraité doit en faire la demande. Le minimum vieillesse et l'allocation supplémentaire d'invalidité sont attribués sous conditions d’âge, de résidence et de ressources. Le montant de l’allocation et le plafond de ressources varie selon la situation familiale du demandeur et sont revalorisés chaque année.

 

Depuis le 1er  janvier 2006, les allocations constituant le minimum vieillesse sont modifiées. L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (Aspa – attribuée à partir de 65 ans ou 62 ans en cas d’inaptitude ou invalidité) et l’Allocation Supplémentaire Invalidité (ASI – avant l’âge légal) remplacent l’ancien dispositif constitué principalement de l’Allocation Supplémentaire (L815-2/3). Cette dernière continue d’être servie aux assurés qui en étaient titulaires avant le 01/01/2006 mais elle n’est plus attribuée.

 

Montants mensuels au 1 avril 2020

Personne

   seule

Couple
Allocation supplémentaire (ancien dispositif) au 1er janvier 2020 610,40 € 816,62 €
Aspa 903,20 € 1 402,22 €
ASI 415,98 € 686,43 €

                                          Source - DJRN


Bénéficiaires du minimum vieillesse ou de l'allocation supplémentaire d'invalidité et proportions par rapport à l’ensemble des retraités

 

3,6  % des retraités du régime général bénéficient du minimum vieillesse ou de l'allocation supplémentaire d'invalidité.

 

Évolution des prestataires du minimum vieillesse 

mv-2016

1 : retraités du régime général – champ : salariés

2 : rupture de série suite à l’intégration du régime des travailleurs indépendants au régime général

Pensions assorties du minimum vieillesse depuis 2005

 

  À titre de prestataireÀ titre de conjoint seul

À titre de prestataire et conjoint

Ensemble des bénéficiaires1

31.12.2005  404 317 627 5 664 416 272
31.12.2006  403 367 590 5 198 414 353
31.12.2007  401 890 685 4 723 412 021
31.12.2008  402 085 668 4 017 410 787
31.12.2009  413 832 779 4 003 422 617
31.12.2010  417 555 784 3 659 425 657
31.12.2011  418 076 752 3 339 425 506
31.12.2012  415 116 515 3 151 421 933
31.12.2013  415 701 659 2 627 421 614
31.12.2014 419 905 433 2 485 425 308
31.12.2015 425 886 391 2 294 430 865
31.12.2016 428 595 355 2 059 433 068
31.12.2017  432 185  306 1 804 436 099
31.12.2018  452 240  279  1 566 455 651
31.12.20192  485 225 245 1 378 488 226
         
31.12.20193 494 773 263 1 525 498 086
31.12.2020 530 768 233 1 349 533 699

1 : Allocation à titre de prestataire + Allocations à titre de conjoint seul + 2 x Allocations à titre de prestataire et conjoint

2 : retraités du régime général – champ : salariés

3 : rupture de série suite à l'intégration du régime des travailleurs indépendants au régime général

Séries statistiques labellisées par l'Autorité de la statistique publique n° NOR EFIS1331893V.

Champ : Retraités de droit direct et de droit dérivé du régime général (hors outils de gestion de la Sécurité sociale pour les indépendants jusqu'à fin 2018)

Sources : SNSP et SNSP TI