Les retraités inaptes et ex-invalide : importance et caractéristiques

A.Di Porto et I.Bridenne

2011

 

Résumé de l'étude

La population des bénéficiaires d’une retraite au titre de la catégorie se répartit entre deux sous-catégories : les inaptes et les ex-invalides. Ces prestataires, qui bénéficient à l’assurance vieillesse du même dispositif de prise en charge de l’inaptitude au travail (retraite au titre de l’inaptitude), ont néanmoins des caractéristiques très différentes entre eux.

Les prestataires ex-invalides ont des durées d’assurance longues, compte tenu de la validation de trimestres au titre de la maladie ou de l’invalidité. Le passage à l’invalidité se fait progressivement : ces assurés commencent à valider des trimestres au titre de la maladie, suivis quelques années plus tard par des trimestres au titre de l’invalidité, et ce jusqu’à la fin de leur carrière.

Ces retraités sont relativement épargnés par le chômage : aux âges auxquels le chômage est le plus élevé, les invalides sont en effet déjà rentrés dans le dispositif de l’invalidité.

Les prestataires inaptes ont, en revanche, des durées d’assurance assez courtes, relativement aux autres catégories de prestataires. Ces assurés se caractérisent par une présence récurrente du chômage au cours de leur carrière ainsi que par de nombreuses années sans validation, qui peuvent en partie correspondre à des  périodes de chômage non indemnisé. Les femmes retraités au titre de l’inaptitude se caractérisent aussi par une validation importante de trimestres au titre de l’AVPF.