Prochains thèmes de Gérontologie et société

 

Revue thématique, Gérontologie et société accueille aussi des propositions d'articles en dehors des thèmes inscrits à la programmation :

> Soumettre un article

> Télécharger la note aux auteurs

> Télécharger la note aux auteurs en anglais

 

 

 

Société inclusive : discours, pratiques et controverses


Ce projet est coordonné par Laëtitia NGATCHA-RIBERT (Fondation Médéric Alzheimer), Anne-Bérénice SIMZAC (GÉROND’IF) et Thibauld MOULAERT (Université Grenoble-Alpes).

Publication avec appel à articles prévue au printemps 2022.

Le récent rapport de Dominique Libault sur le Grand âge annonce qu'« un nouveau regard sur le grand âge est indispensable : inclusion et autonomie doivent être les maîtres mots ».
Tant au niveau français qu'international, nombreux sont les débats politiques et publics sur une société capable d'intégrer, de prendre en compte, d'inclure, l'ensemble de ses membres et notamment les publics plus âgés.
Ce numéro entend questionner les discours, les pratiques et les méthodes qui modèlent la quête d'une « société inclusive » ou l'injonction à une « société (plus ?) inclusive » pour le champ gérontologique.

Axe 1 - Construction (s) et déconstruction (s)
Ce premier axe invite à questionner le concept même de société inclusive et ses multiples déclinaisons : société bienveillante, accueillante, solidaire, amie des aînés...
Existe-t-il un socle commun qui se décline dans l'ensemble des définitions ? Quels sont les enjeux et les acteurs qui portent ces définitions ? Quelles sont les tensions entre les grandes dimensions qui structurent l'inclusion (participation, solidarité, citoyenneté, déstigmatisation, sensibilisation, intergénérationnel...) ? Quelles sont les normes et la dimension prescriptive induites par la façon d'envisager ou au contraire de laisser de côté certains aspects ? Peut-on mettre en évidence des formes de défiance ou de résistance à la promotion de cette démarche ?

Axe 2 - Au cœur de la société inclusive, des enjeux de citoyenneté et de participation sociale
L'objectif de cet axe est d'explorer l'une des spécificités de cette « société inclusive » contemporaine, à savoir la manière dont elle favoriserait, dans le discours et/ou dans les pratiques, la prise en compte réelle de « la parole des vieux ».
Comment s'organise cette mobilisation et cette participation des personnes âgées au sein de la cité, quelle que soit leur condition sociale ou de santé ? Comment s'organisent les logiques de « co-construction » ? Que ce soit à domicile ou en établissement, comment, au-delà de la simple consultation, favoriser « l'autodétermination » réelle des personnes ?

Axe 3 - Société inclusive : des réalités plurielles
Le dernier axe propose de saisir et d'analyser les expériences et les initiatives mises en œuvre, à des échelles et dans des domaines d'application variés (habitat, transports et lieux de tourisme, environnement social et physique, lieux de travail, activités culturelles ou sportives ou lutte contre les stéréotypes discriminants...).
Quelles leçons peut-on tirer des variations transnationales d'une même notion ou d'un même référentiel d'action publique ? Quels acteurs se saisissent et soutiennent ces pratiques sur un territoire donné ? Comment ces pratiques redéfinissent-elles les rapports entre acteurs, que ce soit les représentations de l'État, la société civile ou encore, les personnes parlant en leur nom propre ? Comment évalue-t-on des pratiques inclusives ? Existe-t-il un risque qu'au nom de l'inclusion du plus grand nombre, les besoins spécifiques de certaines populations minoritaires soient négligés ? Que des dispositifs visant l'inclusion des uns entraineraient l'exclusion d'autres ?

Les propositions d'articles (40 000 signes maximum, et résumé) sont à soumettre pour le 14 décembre 2020.

> Télécharger la version française de l'appel à articles

> Télécharger la version anglaise de l'appel à articles

> Soumettre un article sur le sujet

 

La maltraitance envers les aînés : définitions, action publique et expériences des acteurs

Ce projet est coordonné par Marie BEAULIEU (Université de Sherbrooke, Québec) et Françoise LE BORGNE-UGUEN (Université de Bretagne occidentale, France)

Publication avec appel à articles prévue en été 2022, les articles sont attendus pour le 1er juillet au plus tard

Depuis le tournant des années 2000, différents organismes internationaux reconnaissent la maltraitance comme un problème social et de santé publique. Ce numéro de Gérontologie et société rendra compte de travaux qui portent sur les enjeux de la qualification des situations de maltraitance, d'une recherche d'une définition convergente, unifiée, de cette notion ou encore de la nécessité de maintenir des approches différenciées pour rendre compte de la diversité de ce fait social, des contextes d'action publique et des expériences des acteurs.
Trois axes composent cet appel à articles.
Axe 1 : Construction et déconstruction du concept de maltraitance envers les personnes aînées
Devant la pluralité des définitions retenues dans les différents pays et États et par différents chercheurs, se pose la question de savoir de quoi parle-t-on exactement ? Les chercheurs de différents contextes nationaux sont invités à contribuer à cette clarification conceptuelle. Il peut s'agir ici également de montrer comment les définitions scientifiques peuvent ou non rejoindre les définitions mobilisées par les politiques et les responsables de l'action publique et aussi les conceptions pragmatiques des praticiens.
Axe 2 : Politiques publiques et dispositifs nationaux de lutte contre la maltraitance
Chaque pays ou État élabore une réponse singulière face à la maltraitance envers les personnes aînées, ce qui suscite des interrogations sur l'émergence, le développement, l'implantation et l'évaluation de ces politiques et de ces dispositifs publics de lutte. Les articles attendus dans cet axe pourront traiter des questions suivantes : Faut-il légiférer ? Y a-t-il eu des événements qui ont accéléré la mise en place de politiques ou de dispositifs de lutte ? Quels sont les contenus de ces politiques ? Quels sont les publics destinataires ? Comment les orientations des politiques publiques et les pratiques qui en découlent sont-elles évaluées ?
Axe 3 : Un retour sur les expériences et les interventions en situation de maltraitance
Les contributions attendues dans cet axe regrouperont la présentation contextualisée de dispositifs . L'étude des effets des dispositifs précisant les responsabilités et les modes d'interaction à promouvoir entre individus sera appréciée. De manière complémentaire, les effets des programmes de sensibilisation et de formation à la maltraitance, destinés aux personnes désignées comme « à risque », ou diffusés plus à large échelle, en dehors du champ sanitaire ou médico-social, pourront être présentés, voire comparés.

> Télécharger la version française de l'appel à articles

> Télécharger la version anglaise de l'appel à articles

> Soumettre un article sur le sujet

 

 

Des espaces à vivre à l'aune du vieillissement

Ce projet est coordonné par Kevin CHARRAS (Docteur en Psychologie Environnementale, Directeur, Living lab Vieillissement et Vulnérabilités, CHU de Rennes) et Fany CÉRÈSE (Docteure en architecture, gérante associée et chargé de recherche, Atelier AA - Architecture Humaine)

Publication avec appel à articles prévue en automne 2022

Cet appel à contribution vise à éclaircir, approfondir et illustrer l'état de l'art sur les réflexions actuelles concernant les espaces à vivre et les modalités urbanistes, architecturales et paysagères du cadre de vie pour l'appliquer en gérontologie tant d'un point de vue théorique qu'appliqué.
Il peut s'agir d'aborder ces dimensions d'un point de vue historique, d'une analyse de ce qui est produit actuellement, ou encore d'entrer dans une dimension prospective en proposant ce qui pourrait constituer la base de réflexion pour les acteurs du cadre bâti et paysager dans la conception des espaces du futur. Une attention pourra aussi être apportée aux notions juridiques, qu'il s'agisse des « libertés d'aller et venir » et de « privation des libertés », contractuelles, ainsi que sur les questions réglementaires (incendie, vétérinaire, accessibilité...) ainsi qu'économique.

Trois grands axes sont proposés pour ce numéro thématique :
• réflexions sur les liens qui unissent l'architecture, l'urbanisme, le paysagisme et la gérontologie dans une approche d'inclusion spatiale ;
• réflexions sur la conception et l'implantation des établissements médico-sociaux ;
• réflexions sur les conditions qui régissent la conception d'un habitat inclusif pour les personnes âgées, etc.

Ces trois axes constituent des pistes de réflexions pour aborder les espaces à vivre à l'aune du vieillissement. Les questions et exemples proposés ne sont pas exhaustifs. Les coordonnateurs du numéro sont ouverts aux propositions qui ne s'inscriraient pas directement dans ce cadre. D'une manière générale, l'intégration de l'expérience, du vécu et de la parole des usagers (personnes âgées, proches, et professionnels) et/ou des acteurs du cadre bâti (maître d'œuvre et d'ouvrage, promoteur,...) doit être privilégié..

> Télécharger l'appel à articles

> Soumettre un article sur le sujet

 

Les métiers périphériques : Interactions, collaborations et professionnalisation

Ce projet est coordonné par Valérie HUGENTOBLER (Professeure de sociologie, Haute école de travail social et de la santé Lausanne- HETSL | HES-SO) et Isabelle ZINN (Docteure en sociologie, Université de Lausanne)

Publication avec appel à articles prévue au printemps 2023

La diversité des vieillissements a conduit à la mise en place de réponses collectives parmi lesquelles la professionnalisation de l'accompagnement des personnes âgées occupe une place prépondérante. Porter le regard sur ces activités professionnelles et sur celles et ceux qui les exécutent est nécessaire. Ce numéro thématique propose de poser sa focale sur le travail réalisé, sur les groupes professionnels et les bénévoles actifs auprès des personnes âgées.
Axe 1. Relations interprofessionnelles et collaborations
Ce premier axe invite à explorer comment les professionnels appartenant à divers corps de métiers accompagnent la vieillesse, en portant une attention particulière aux différences ou tensions entre métiers « soignants » et « non-soignants ». Les contributions pourront traiter des questions portant sur les différences, complémentarités, tensions, conflits et/ou collaborations entre les différents champs professionnels. Les contributions qui traitent de l'éthique et le travail du care sont les bienvenues ici, tout comme celles traitant de la manière dont certaines tâches sont déléguées ou reléguées à des groupes professionnels spécifiques ou à certains métiers.
Axe 2. Professionnalisation et visions du métier
Cet axe propose de renseigner l'émergence de nouvelles formes de professionnalité et la façon dont les groupes professionnels (aides-soignantes, infirmiers et infirmières, animateurs ou animatrices socio-culturelles, personnel de ménage, proches aidantes) définissent leurs missions, tâches et activités. Les contributions pourront également interroger le vécu individuel des professionnelles quant à l'invisibilisation du travail effectué et l'enjeu de précarisation de leur emploi. Les articles de cet axe pourraient enfin aborder l'impact de l'automatisation et de la digitalisation sur le secteur des services et le travail de care.
Axe 3. Impact de la vieillesse sur les professionnelles et leur travail
Ce troisième axe souhaite questionner les manières dont la vieillesse et la présence de personnes âgées façonnent les métiers qui gravitent autour d'elles. Il s'agira alors d'explorer les tenants et les aboutissants, d'en documenter l'impact et les conséquences sur les métiers au contact de la vieillesse dans une perspective interdisciplinaire et d'étudier les enjeux sociaux du vieillissement de manière plus générale. Les réflexions sur la façon dont les professionnelles se forment et sont accompagnées, qu'il s'agisse des intervenantes de première ligne ou des métiers qui cadrent et qui organisent le travail auprès des personnes âgées, sont les bienvenues.

> Télécharger l'appel à articles en anglais

> Soumettre un article sur le sujet

 

Les idées des politiques de la vieillesse

> Soumettre un article sur le sujet