Retraite et société n° 84 - Varia : Protection sociale au Mexique, au Brésil et en Algérie ; Migrants à Montréal à l’heure de la retraite...

Couverture Varia : protection sociale et retraite au brésil, Mexique et en Algérie, risques fin de carrière en Suisse, Migrants proches de la retraite à Montréal, perception du bien vieillir en France

Même si les politiques publiques offrent une protection pour les personnes vieillissantes, sont-elles suffisantes ou appropriées dans le cas du Brésil, du Mexique et de l'Algérie ? Et comment la Suisse gère-t-elle les fins de carrière des travailleurs âgés souvent touchés par le chômage ? Au Québec, les migrants venus du Maghreb préparent-ils leur retraite ? En France, la notion de bien vieillir est-elle une question de point de vue et de catégorie sociale ?

Un tour du monde de la protection sociale et de la retraite

Mexique, Brésil, Algérie. Dans un contexte démographique déséquilibré, ces pays ont en commun les différences et les inégalités sociales face à la retraite et au vieillissement. Au Mexique, pays subissant une transition démographique accélérée, la crise de la protection sociale est patente et le système de retraite qui, depuis sa réforme, impose à l'individu la responsabilité d'accumuler des économies tout au long de sa vie, accroît fortement les inégalités.Ces mêmes inégalités se retrouvent au Brésil. Des mesures politiques destinées à soutenir les personnes âgées ont pourtant été mises en place, mais elles favorisent les personnes issues des classes moyennes ou élevées en bonne santé. Quant à l’Algérie, le système de retraite actuel est caractérisé par une structure financière fragile et une faible couverture de la population. Dans tous ces pays, la lutte contre la pauvreté reste une véritable pierre d’achoppement

 

Risques en fin de carrière et vieillissement

Suisse, Québec. En Suisse, les facteurs structurels du marché du travail jouent contre les travailleurs âgés, particulièrement touchés par le chômage. Les mesures de protection sociale ne suffisent pas à pallier les carences des fins de carrière. Avec un âge d’accès à la retraite à 65 ans, les responsables politiques ont renoncé à couvrir le risque d’appauvrissement des travailleurs dits « âgés », mais qui n’ont pas encore atteint cet âge. Pourtant, chômage et fin de carrière relèvent d’un même « risque vieillissement ». Les chiffres sont éloquents et l’on observe que le chômage de longue durée augmente à partir de 45/50 ans dans l’économie industrielle.

Au Québec, la façon dont les migrants maghrébins vieillissants, qui ont généralement subi une déqualification à leur arrivée, organisent (ou pas) leur retraite dépend beaucoup de leur trajectoire personnelle sur le sol canadien. A travers des témoignages de migrants, se dégagent plusieurs profils, des plus organisés à ceux qui s’en remettent à la destinée. Certains ont pensé à se protéger en organisant leur retraite, mais d’autres, souvent ceux qui ont subi la migration, n’ont pas prévu leur retraite, faute de moyens, de connaissance du système canadien ou par état d’esprit…

 

Bien vieillir en France : un ressenti multiple

France. Même si les tentatives de définir cette notion sont nombreuses, « bien vieillir » ne signifie pas la même chose pour tout le monde. La perception est subjective et dépend des trajectoires de vie et du milieu social des individus.

Commander ce numéro

 

Sommaire

Avant-propos

Par Jim OGG

Partie scientifique

1. « Inégalités socio-économiques et conceptions subjectives du bien-vieillir : résultats d’une enquête qualitative », par Bénédicte Apouey (CNRS)

2. « Fin de carrière et vieillesse : deux facettes d’un même risque ? Une analyse du cas suisse », par Marion Repetti (Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Institut de travail social, HES‑SO Valais‑Wallis) & Christopher Phillipson (Institute for Collaborative Research on Ageing de l’Université de Manchester, Royaume‑Uni)

3. « La Sécurité sociale et la retraite : un des grands problèmes nationaux du Mexique », par Roberto Ham‑Chande (El Colegio de la Frontera Norte) & Isalia Nava‑Bolaños (Instituto de Investigaciones Económicas, UNAM)

4. « Vieillissement et inégalités sociales : le cas du Brésil », par Guita Grin Debert (département d’anthropologie, institut de philosophie et sciences humaines, Universidade Estadual de Campinas), Nadya Araujo Guimarães (département de sociologie, Universidade de São Paulo) & Helena Hirata (Cresppa-équipe GTM, CNRS)

5. « Les Québécois-e-s d’origine maghrébine de Montréal face à leur retraite : maktoub et planification », par Selma Tannouche Bennani (PhD en gérontologie, Université de Sherbrooke, Québec, Canada)

Partie informative

Point sur 

  • « Les conséquences du vieillissement démographique sur le système de retraite en Algérie », par Djamila Mendil (université de Bejaia, Algérie ; faculté des Sciences économiques, des sciences de gestion et des sciences commerciales ; laboratoire d’économie et développement)

Analyses critiques 

  • Vieillir en société : une pluralité de regards sociologiques (Françoise Le Borgne-Uguen, Florence Douguet, Guillaume Fernandez,Nicole Roux et Geneviève Cresson), par Danielle Charest
  • La vieillesse, un autre regard pour une autre relation (José Polard), par Delphine Moras
  • Les vieillissements sous la loupe. Entre mythes et réalité (Véronique Billette, Patrik Marier, Anne-Marie Séguin), par Hélène Geurts

Parutions 

 

Document à télécharger

picto-pdfTélécharger la présentation du numéro 84 Varia

 

Accès aux archives

Voir toutes les archives